samedi 10 mars 2012

Nagasaki



Nagasaki - Eric Faye


C'est ma honte ! c'est ma très grande honte !!!!
Je me laisse submerger par le quotidien et ai lâchement abandonné mon cher "potinoir"
J'avais pourtant très envie de vous parler de ce petit roman, presque une nouvelle !

Présentation de l'éditeur :
"Shimura-san mène une existence solitaire et ordonnée dans la banlieue de Nagasaki. Mais voilà que des objets se déplacent, chaque jour, insidieusement, que de la nourriture disparaît. Fantôme ? Hallucinations ? Grâce à une webcam, la vérité se fait jour : une femme habite clandestinement chez lui, depuis un an... Grand Prix du roman de l'Académie française 2010, Nagasaki est un chef-d'oeuvre de mélancolie, un récit percutant sur l'isolement, où les ombres qui peuplent l'histoire du Japon ne sont pas loin. "

Nous avons reçu ce soir Eric Faye à notre soirée littéraire mensuelle organisée par "Le Menhir" à Brunoy. J'ai pu dire à l'auteur tout le bien que je pensais de son roman, tout en finesse, mélancolique mais dont plusieurs passages m'ont particulièrement touchée... Je vous en livre un :

Je me dis qu'il faudrait inscrire dans toutes les constitutions du monde le droit imprescriptible de chacun à revenir quand bon lui semble sur les hauts lieux de son passé. Lui confier un trousseau de clés donnant accès à tous les appartements, pavillons et jardinets où s'est jouée son enfance, et lui permettre de rester des heures entières dans ces palais d'hiver de la mémoire.

Calepin parle d'une "écriture précise, minutieuse et soignée", Cynthia a été "touchée", Aperto Libro n'en gardera pas un souvenir impérissable...




1 commentaire:

  1. Potinoir, quel étrange mot... qui évoque beaucoup !

    RépondreSupprimer